JE SUIS

 

Je « SUIS »

Je ne suis pas … l’histoire de ma vie, le mental, le corps, les sentiments, les expériences de douleur ou de plaisir, de combats, de succès ou d’échecs. Je ne suis pas la solitude, la tranquillité, la frustration ou la compassion. Je ne suis même pas ce que je peux être, mon objectif, ce que je pense être la recherche, la découverte, ou tout ce que l’on peut appeler une expérience spirituelle.

A défaut de savoir ce que je suis, je sacralise ces expériences, en prends possession et leur confère une signification considérable. Je m’imagine qu’elles signifient quelque chose qui, une fois compris, me fournira des réponses et des formules. Mais ces expériences ne sont que la conscience qui tout à tour cache et se révèle dans le but d’être reconnue.

" Quand je sais qui je suis, je découvre que je ne suis pas l’existence, je suis la présence qui permet à l’existence d’être. L’existence fleurit cette présence ou au contraire me renvoie mon sentiment de séparation."

En cette présence de « JE SUIS », je suis l’expression du Divin (appelé aussi Source de toutes vies manifestées, ou matrice ou encore énergie primordiale … c’est selon les différentes traditions et écoles) exactement tel que je suis, ici même, en cet instant. Rien, absolument rien, n’a besoin d’être ajouté ou retiré. Rien n’est plus valable ou sacré qu’autre chose. Aucune condition n’a besoin d’être remplie. L’infini n’est pas quelque part attendant que nous nous en rendions dignes.

Là, je n’ai pas à faire l’expérience de la nuit obscure de l’âme, ni à m’abandonner, ni me purifié ou me soumettre à quelque changement ou processus que ce soit. Comment le moi illusoire, séparé, pourrait-il s’engager dans une pratique quelconque destinée à lui révéler qu’il est illusoire ?

Je n’ai plus besoin d’être sérieux, honnête, malhonnête, moral ou immoral, esthète ou grossier, il n’y a pas de points de références. Le déroulement apparent de la vie est unique et exactement approprié à chaque éveil. Tout est exactement tel que ce doit être, en l’instant. Non parce qu’il s’agit d’un potentiel pour quelque chose de mieux, mais simplement parce que tout ce qui est, est l’expression du Divin.

L’invitation à découvrir qu’il n’est personne ayant besoin d’être libéré est constante. Il n’est pas nécessaire d’attendre des moments de transformation, aucune nécessité de s’efforcer au non-agir, à rechercher la béatitude permanente, l’état sans ego, ou l’immobilité d’un esprit tranquille. Je n’ai même pas besoin d’attendre que descende la grâce, car « Je Suis, Vous Êtes, Nous Sommes » Ceci est déjà la Grâce Eternelle.

                                                                                D’après l’ouvrage " CE QUI EST" de Tony Parsons

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire