La sagesse selon Aristote

La sagesse selon Aristote

‹‹ j’ai préféré la sagesse aux sceptres et aux trônes,

et j’ai tenu pour rien la richesse auprès d’elle.

Je ne lui ai pas comparé la pierre la plus précieuse ;

car tout l’or, devant elle, n’est qu’un peu de sable.

À côté d’elle, l’argent compte pour de la boue.

Plus que santé et beauté, je l’ai aimée,

Je l’ai préférée à la lumière,

car son éclat ne connaît point de repos. ››

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire